Show simple item record

dc.contributor.authorTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperation
dc.date.accessioned2015-03-19T13:50:10Z
dc.date.available2015-03-19T13:50:10Z
dc.date.issued1990
dc.identifier.citationCTA. 1990. Des champignons pour lutter contre les criquets. Spore 30. CTA, Wageningen, The Netherlands.
dc.identifier.issn1011-0046
dc.identifier.urihttps://hdl.handle.net/10568/59438
dc.descriptionL'Institut de lutte biologique de CABI a lancé un vaste programme de recherche visant à utiliser les champignons comme pesticides biologiques. Ce programme sera financé par une enveloppe de 2,5 millions de livres sterling, fournie par le CIDA (Canadian International Development Agency, Agence canadienne internationale de développement), la Direction générale néerlandaise pour la coopération et le développement, l'ODA britannique (Overseas Development Administration, administration du développement d'outre-mer) et l'USAID (United States Agency for International Development, Agence américaine pour le développement international). Les travaux de recherche, prévus pour trois ans, visent à évaluer la possibilité d'utiliser des agents fongiques de lutte biologique contre les criquets et ,les sauterelles et doivent aller jusqu'à la hase d'essais sur le terrain et de suivi. On sait que deux champignons, Beauveria et Metarhizium, s'attaquent aux criquets. Les souches étudiées par l'institut sont non persistantes et affectent l'insecte directement. Ces champignons pénètrent dans la cuticule, se multiplient dans l'organisme de l'insecte et provoquent sa mort. Ils s'attaquent spécifiquement à leurs hôtes et ne risquent donc pas d'atteindre d'autres organismes ou les prédateurs des criquets. On pense qu'il est possible d'utiliser les champignons dans la lutte directe contre les essaims de criquets adultes en ayant recours à l'infrastructure mise en place pour la lutte chimique. C'est une solution moins onéreuse et certainement moins dangereuse que l'emploi de produits chimiques. Les spores sont faciles à stocker et demeurent actives pendant des années. Dr. Chris Prior CABI Institute of Biological Control Silwood Park Buckhurst Road Ascot Berks SL5 7 TA ROYAUME UNI
dc.description.abstractL'Institut de lutte biologique de CABI a lancé un vaste programme de recherche visant à utiliser les champignons comme pesticides biologiques.Ce programme sera financé par une enveloppe de 2,5 millions de livres sterling, fournie par le CIDA...
dc.language.isofr
dc.publisherCTA
dc.relation.ispartofseriesSpore, Spore 30
dc.sourceSpore
dc.titleDes champignons pour lutter contre les criquets
dc.typeNews Item
cg.identifier.statusLimited Access
cg.contributor.affiliationTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperation
cg.fulltextstatusFormally Published
cg.placeWageningen, The Netherlands


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record