Show simple item record

dc.contributor.authorTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperation
dc.date.accessioned2015-03-26T12:09:27Z
dc.date.available2015-03-26T12:09:27Z
dc.date.issued1999
dc.identifier.citationCTA. 1999. Un observatoire tourné vers l?avenir. Spore 84. CTA, Wageningen, The Netherlands.
dc.identifier.issn1011-0046
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10568/62139
dc.descriptionPensez à un observatoire et vous pensez à un endroit où des gens observent les cieux et autres phénomènes naturels. Aujourd’hui, on emploie ce terme pour décrire toute organisation qui observe les mouvements de société. Les années 80 ont vu surgir des observatoires un peu partout en Europe pour surveiller l’évolution de la société et des technologies, et dans les années 90, des observatoires ont été créés dans plusieurs pays d’Afrique pour suivre l’évolution de la liberté de la presse et de l’éthique journalistique. Le CTA a créé un observatoire des technologies d’information et de communication (TIC) en 1998 en vue de suivre l’évolution de l’utilisation de l’informatique et des outils de communication électronique tels que l’Internet, qui peuvent être utiles au développement agricole et rural dans les États ACP. Cet observatoire a un rôle consultatif; il fournit des informations aux opérateurs nationaux sur toutes sortes de questions concernant les TIC et encourage la collaboration en réseau entre les usagers. Les questions auxquelles il s’efforce de répondre sont, entre autres, d’ordre politique (mesures fiscales pour stabiliser la situation financière des télécentres ruraux, mesures politiques pour garantir l’approvisionnement en électricité…), technique (problèmes rencontrés), institutionnel (renforcement des capacités, formation) et financier. Réunis à Wageningen en octobre dernier, les membres de cet observatoire ont recommandé de former une commission technique (qui s’appellera ICTAG) pour mieux organiser les activités de conseil. En effet, le secteur des TIC est en pleine évolution et suscite beaucoup d’intérêt. À la fin du mois d’octobre, le Forum africain de développement a rassemblé à Addis-Abeba, autour du thème des TIC en Afrique, plus de huit cents experts, décideurs et utilisateurs, présidents, ministres, dirigeants de l’industrie des TIC, opérateurs de télécentres, associations de femmes, syndicats et ONG. Toutefois, les questions concernant le rôle des TIC dans le développement agricole et la sécurité alimentaire n’ont été qu’effleurées. Un observatoire actif et entreprenant est clairement nécessaire pour aider le monde agricole des pays ACP à se mettre en ligne, mais, comme le souligne la correspondance de nos lecteurs dans la page ci-contre, il faut aussi rester réaliste.
dc.description.abstractPensez à un observatoire et vous pensez à un endroit où des gens observent les cieux et autres phénomènes naturels. Aujourd’hui, on emploie ce terme pour décrire toute organisation qui observe les mouvements de société. Les années 80 ont...
dc.language.isofr
dc.publisherCTA
dc.relation.ispartofseriesSpore, Spore 84
dc.sourceSpore
dc.titleUn observatoire tourné vers l’avenir
dc.typeNews Item
cg.subject.ctaAGRICULTURE EN GÉNÉRAL
cg.identifier.statusOpen Access
cg.contributor.affiliationTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperation
cg.fulltextstatusFormally Published
cg.identifier.urlhttp://spore.cta.int/images/stories/pdf/old/spore84f.pdf
cg.placeWageningen, The Netherlands


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record