Show simple item record

dc.contributor.authorTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperation
dc.date.accessioned2015-03-26T12:15:48Z
dc.date.available2015-03-26T12:15:48Z
dc.date.issued2002
dc.identifier.citationCTA. 2002. Et si les femmes étaient installatrices ?. Spore, Spore 101. CTA, Wageningen, The Netherlands
dc.identifier.issn1011-0046
dc.identifier.urihttps://hdl.handle.net/10568/63014
dc.descriptionCombien de femmes sont connectées, capables d’utiliser la communication en ligne, branchées sur Internet et intégrées dans la société de l’information ? Pas assez, bien sûr, mais combien? Les organisations qui devraient le savoir, comme l’Union Internationale des télécommunications, l’ignorent, car elles n’utilisent pas l’une des clés du progrès du développement, les données ventilées par sexe. Sans cette clé, quel que soit le domaine, vous ne pouvez pas savoir combien d’hommes ou de femmes utilisent un service et vous ne pouvez donc pas planifier correctement les mesures d’équité en matière de genre. Or ces données sont indispensables à l’émancipation des femmes rurales dans le domaine des technologies d’information et de communication (TIC), qui demande des interventions dynamiques et bien ciblées. Sinon, les TIC viendront allonger la liste des secteurs dont la majorité des femmes sont généralement exclues — le crédit, le foncier, les techniques. La cinquième réunion de l’Observatoire CTA des TIC, qui s’est tenue du 11 au 13 septembre 2002 à Wageningen, Pays-Bas, a abordé le thème ' Genre, agriculture et société de l’information ' avec un groupe d’une vingtaine de spécialistes. Et quel groupe ! Composé en majorité de femmes résolues à l’action, connecté dans tous les sens du terme et soucieux d’aller au-delà de la simple réflexion sur l’amélioration de l’accès des femmes aux TIC, ce groupe a ouvert pour les équipes du CTA des pistes concrètes sur la façon de passer des nobles intentions à des projets concrets. Après des débats ouverts au grand public, le groupe a revu une déclaration politique destinée au troisième Congrès mondial des femmes rurales qui devait se tenir quelques semaines plus tard en Espagne, et examiné des questions qui gagneraient à être abordées au Sommet mondial de la société de l’information (WSIS) prévu en Suisse en décembre 2003. Préoccupations principales: infrastructures, formation et attitude. L’Observatoire a répondu ainsi à une réunion préparatoire du WSIS, tenue en juin 2002 à Bamako au Mali, et qui appelait à ' l’investissement et le financement pour la création de contenus et la démocratisation de l’accès pour les femmes et les jeunes '. Les participants ont posé les bases d’un modeste fonds du CTA visant à encourager les femmes à utiliser les TIC. Le rapport, bien documenté et incluant les articles préparatoiresde riche contenu, sortira début 2003. Si vous ne voulez pas attendre, vous pouvez déjà consulter la plupart des documents sur www.agricta.org.
dc.description.abstractCombien de femmes sont connectées, capables d’utiliser la communication en ligne, branchées sur Internet et intégrées dans la société de l’information ? Pas assez, bien sûr, mais combien? Les organisations qui devraient le savoir, comme...
dc.language.isofr
dc.publisherCTA
dc.relation.ispartofseriesSpore, Spore 101
dc.sourceSpore
dc.titleEt si les femmes étaient installatrices ?
dc.typeNews Item
cg.identifier.statusOpen Access
cg.contributor.affiliationTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperation
cg.fulltextstatusFormally Published
cg.identifier.urlhttp://spore.cta.int/images/stories/pdf/old/spore101f.pdf
cg.placeWageningen, The Netherlands


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record