Show simple item record

dc.contributor.authorTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperation
dc.date.accessioned2015-03-26T12:16:05Z
dc.date.available2015-03-26T12:16:05Z
dc.date.issued2003
dc.identifier.citationCTA. 2003. Agroptimisme. Spore, Spore 103. CTA, Wageningen, The Netherlands
dc.identifier.issn1011-0046
dc.identifier.urihttps://hdl.handle.net/10568/63144
dc.descriptionAttention ! Voilà deux livres qui pourraient ébranler vos convictions. Le premier, Facteurs de développement en Afrique, est un essai idéologique solide dans le style puissant d’une chanson de rap, c’est-à-dire avec un texte croquant, croustillant, rapide, impertinent et qui fait mouche à tous les coups en vous emportant dans sa passion et sa profondeur. C’est écrit un peu comme un article de Spore : informatif, un rien provoquant, mais qui respecte le lecteur et le laisse tirer ses propres conclusions. Son auteur, Pierre Mouandjo Lewis, a dépeint en trois volumes la restructuration de l’Afrique. Ce deuxième volume est centré sur le rôle clé de l’agriculture et, à l’inverse d’autres livres du même type, il n’est pas agro-pessimiste et ne voit pas l’avenir de l’Afrique seulement hors des champs. C’est un des rares auteurs qui sache donner vie aux notions les plus abstraites : ' un pays sous-développé, à prédominance agricole, ne peut manquer d’être tributaire du secteur agricole en tant que source principale de financement de son programme d’investissements et de production d’une grande partie de ses produits courants '. Il est rare de trouver un livre qui proclame une telle foi dans l’agriculture africaine, dans sa capacité à affronter les problèmes auxquels elle est confrontée et à mobiliser toutes ses énergies pour faire levier et permettre au continent d’aller plus loin que la production agricole. Comme pour renforcer l’idée qu’il n’y a pas d’alternative à l’appel de Lewis et ' qu’il faut y aller ', Tidiane Diakité, dans L’Afrique et l’aide, revisite la vieille rengaine qui consiste à s’interroger s’il faut ou non ' stopper la machine infernale ' de l’aide. Au Nord, l’aide est désormais surtout conçue comme un moyen de freiner l’implosion qui va submerger les barricades érigées contre ce que Diakité appelle ' l’invasion de la misère du monde '. Il affirme que l’aide ne fait qu’encourager cette implosion et que le seul moyen de l’éviter se trouve dans ' l’énergie inextinguible des populations pour rétablir le train Afrique sur ses rails et lui permettre de redémarrer '. C’est sans doute vrai, à condition que le Nord apprenne à laisser cette énergie s’exprimer. Facteurs de développement en Afrique par P. Mouandjo Lewis. Éditions L’Harmattan, Paris, 2002. 354 pages. ISBN 2 7475 2931 2 29 L’Afrique & l’aide, ou comment s’en sortir par T. Diakité. Points de vue, Éditions L’Harmattan, Paris, 2002. 159 pages. ISBN 2 7475 2235 0 14 Éditions L’Harmattan 5-7 rue de L’École-Polytechnique FR- 75005 Paris, France Fax : +33 1 43 25 82 03 E-mail: harmattan1@wanadoo.fr Site Web: www.editions-harmattan.fr
dc.description.abstractFacteurs de développement en Afrique par P. Mouandjo Lewis. Éditions L’Harmattan, Paris, 2002. 354 pages. ISBN 2 7475 2931 2 29 L’Afrique & l’aide, ou comment s’en sortir par T. Diakité. Points de vue, Éditions L’Harmattan, Paris, 2002. 159 pag
dc.language.isofr
dc.publisherCTA
dc.relation.ispartofseriesSpore, Spore 103
dc.sourceSpore
dc.titleAgroptimisme
dc.typeNews Item
cg.identifier.statusOpen Access
cg.contributor.affiliationTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperation
cg.fulltextstatusFormally Published
cg.identifier.urlhttp://spore.cta.int/images/stories/pdf/old/spore103f.pdf
cg.placeWageningen, The Netherlands


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record