Show simple item record

dc.contributor.authorIDDRA
dc.date.accessioned2015-03-30T07:16:16Z
dc.date.available2015-03-30T07:16:16Z
dc.date.issued2004
dc.identifier.citationIDDRA. 2004. Analyse de l'impact sur les pays ACP de l'ouverture du marché de l'UE aux importations de conserves de thon: Synthèse. Septembre 2004. CTA, Wageningen, The Netherlands.
dc.identifier.urihttps://hdl.handle.net/10568/63797
dc.descriptionRésumé Les pays ACP producteurs de thon en conserve ont perdu une partie de leur avantage comparatif au profit des grands producteurs asiatiques en mi-2003 lorsque l’UE, en application d’une recommandation faite par un médiateur nommé par l’OMC, a autorisé l’accès à son marché d’un contingent de 25 000 tonnes de conserves de thon importées de Thaïlande, des Philippines et de l’Indonésie à un taux de droit de douane réduit de moitié. En effet, protégés par une franchise totale de droits de douane, les principaux pays producteurs de thon ACP tels que le Sénégal, le Ghana, l’Ile Maurice et les Seychelles avaient réussi à créer des conserveries prospères et florissantes, ciblant essentiellement les marchés européens à croissance rapide. Même si l’UE n’a cessé de répéter que les pertes économiques seraient négligeables pour les États ACP, de nombreuses institutions européennes ont mis en doute cette affirmation. Une étude a ainsi été menée en 2003-2004 au Ghana, au Sénégal, à l’Ile Maurice et aux Seychelles, pour tenter d’évaluer l’impact sur les pays ACP d’un tel changement dans la politique commerciale de l’UE. Selon les conclusions de ces différentes études de cas, ces pays font tous face à des contraintes liées aux coûts de main-d’oeuvre et de transport élevés ainsi qu’aux réglementations de l’UE concernant les règles d’origine, et deux pays (Ile Maurice et les Seychelles) sont particulièrement affectés par les contraintes habituelles qui pèsent sur les petits États insulaires. De même, les entretiens menés révèlent que l’ensemble des conserveries affichent une baisse de leur chiffre d’affaires ou de leur rentabilité ; au niveau sectoriel et notamment en termes de développement socio-économique, les conséquences seront d’une façon ou d’une autre préjudiciables pour tous les pays étudiés (même si l’impact macro-économique devrait être toutefois limité).
dc.description.abstractEtude commandée par le CTA et le Secrétariat du Commonwealth
dc.language.isofr
dc.publisherCTA
dc.titleAnalyse de l'impact sur les pays ACP de l'ouverture du marché de l'UE aux importations de conserves de thon: Synthèse
dc.typeReport
cg.subject.ctaMARKETING
cg.subject.ctaCOMMERCE
cg.identifier.statusOpen Access
cg.placeWageningen, The Netherlands
cg.coverage.regionACP
cg.coverage.regionAFRICA
cg.coverage.regionCARIBBEAN
cg.coverage.regionPACIFIC


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record