Show simple item record

dc.contributor.authorTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperationen_US
dc.date.accessioned2015-03-30T07:17:09Zen_US
dc.date.available2015-03-30T07:17:09Zen_US
dc.date.issued2003en_US
dc.identifier.citationCTA. 2003. Fischler explicite les éléments fondamentaux de la réforme de la PAC. Décembre 2003. CTA, Wageningen, The Netherlands.en_US
dc.identifier.urihttps://hdl.handle.net/10568/64224en_US
dc.descriptionS'adressant au Forum international sur l'agriculture et l'alimentation à Cernobbio le 25 octobre 2003, le Commissaire à l'agriculture Franz Fischler a souligné comment, à travers la réforme de la PAC, l'UE a 'choisi d'augmenter l'efficacité des versements directs'. Il a noté que ceci a 'amélioré la capacité concurrentielle des agriculteurs de l'UE et renforcé la position de l'UE dans les négociations internationales'. Il a soutenu que l'UE continuera à modérer les aspects de sa politique qui ont un effet de distorsion sur le commerce et qu'elle poursuivra l'orientation de sa politique agricole sur le marché et vers une plus grande durabilité. Cette politique continuera cependant à avoir besoin d'un soutien, en le rendant toutefois plus efficace et mieux ciblé. Le Commissaire Fischler a poursuivi en analysant le contexte de la réforme des régimes du tabac, de l'olive et du coton. Il a noté que la Commission était très consciente du fait que ces cultures était concentrées sur des terres souvent situées dans des zones en retard économique. Cette donnée a été intégrée dans les propositions de réforme élaborées par la Commission. Comment: Le Commissaire Fischler ne voit pas de contradiction entre l'augmentation de la compétitivité des prix de production de l'UE liée à la réforme de la PAC et la nécessité, pour les pays ACP, de renforcer leur capacité de transformation agricole, afin qu'ils puissent mieux valoriser leurs produitset réduire leur dépendance sur les marchés des matières premières. Il est intéressant de noter que la Commission, dans son approche de la réforme des secteurs du tabac, de l'olive et du coton, a reconnu que lorsque la production était concentrée dans des régions plus désavantagées, un traitement spécial serait nécessaire. Ce principe pourrait utilement être appliqué au commerce agricole avec les pays ACP dans le cadre des négociations APE en cours.en_US
dc.description.abstractS'adressant au Forum international sur l'agriculture et...en_US
dc.language.isofren_US
dc.publisherCTAen_US
dc.relation.ispartofseriesAgritrade, Décembre 2003en_US
dc.sourceAgritradeen_US
dc.titleFischler explicite les éléments fondamentaux de la réforme de la PACen_US
dc.typeNews Itemen_US
cg.subject.ctaMARKETINGen_US
cg.subject.ctaCOMMERCEen_US
cg.identifier.statusOpen Accessen_US
cg.contributor.affiliationTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperationen_US
cg.fulltextstatusFormally Publisheden_US
cg.identifier.urlhttp://agritrade.cta.int/fr/Archives/Newsletter-Agriculture/2003/Decembre-2003en_US
cg.placeWageningen, The Netherlandsen_US
cg.coverage.regionACPen_US
cg.coverage.regionAFRICAen_US
cg.coverage.regionCARIBBEANen_US
cg.coverage.regionPACIFICen_US


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record